Comité de parents de la Commission scolaire de Laval

450 662-7000, poste 1240

comite-de-parents@cslaval.qc.ca

955, boul. Saint-Martin Ouest

Laval (Québec) H7S 1M5

9 h à 16 h

Lundi au vendredi

450 662-7000, poste 1240

comite-de-parents@cslaval.qc.ca

955, boul. Saint-Martin Ouest

Laval (Québec) H7S 1M5

8 h 30 à 12 h et 13 h à 16 h 30

Lundi à mercredi et vendredi

Les comités de parents de Laval et de Montréal se désaffilient de la FCPQ

Montréal, le mardi 3 mars 2020 — À la suite des positions rendues publiques par  la FCPQ concernant la Loi 40, les comités de parents (CP) des commissions scolaires de Laval (CSDL) et de Montréal (CSDM) ont signifié aujourd’hui à la Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) leur désaffiliation respective prenant effet immédiatement. 

Ce sont donc près de 1000 parents activement engagés, représentant près de 17% des élèves du Québec, qui décident de reprendre leur droit de parole, indépendamment de tout regroupement extérieur.

Selon l’avis de ces deux comités de parents, un bris de confiance s’est révélé entre ceux-ci et les dirigeants de la FCPQ, qui aurait pu être évité si la Fédération avait fait preuve d’écoute, de transparence et d’ouverture à leur égard, et ce, à la suite de nombreuses interpellations faites au cours des dernières semaines.

Les parents engagés de Laval et de Montréal sont confiants de pouvoir élargir leur collaboration avec les différents partenaires du milieu de l’éducation, dans le respect de leur décision. 

Téléchargez la résolution du Comité de parents de la CSDL ici.

CITATIONS : 

« Les membres du Comité de parents de la CSDL se sont beaucoup questionnés sur la Fédération dans les derniers mois, mais il y a certainement eu un point de rupture lorsque la FCPQ s’est déclarée satisfaite de l’amendement du ministre concernant la composition des conseils d’administration (CA) des centres de services scolaires dans les minutes qui ont suivi son dépôt, permettant au ministre d’affirmer avoir l’appui des parents. Pourtant, dans nos milieux, on entendait beaucoup de mécontentement, notamment au sujet de la représentation des parents d’enfants ayant des besoins particuliers (EHDAA) au sein des instances de gouvernance, qui a été purement et simplement abandonnée. »

— Sylvain MARTEL,
président du comité de parents de la Commission scolaire de Laval

« Ce n’est pas d’aujourd’hui que des désaccords, quelquefois importants, ont eu cours entre le Comité de parents de la CSDM et les dirigeants de la FCPQ. Toutefois, le processus utilisé par les dirigeants actuels au regard du pl40, et leur incapacité à répondre aux questions concernant le processus décisionnel utilisé, ont précipité la décision de retrait. À compter d’aujourd’hui, les parents de Montréal reprennent leur droit de parole afin de présenter des questionnements essentiels dans la mise en oeuvre de la Loi 40, et de s’assurer que les parents pourront vraiment prendre leur place autour de chacune des tables décisionnelles ou consultatives. » 

— Marc. Etienne DESLAURIERS,
président du comité de parents de la Commission scolaire de Montréal

Partagez
Comments are closed.